» Actualités » La Construction européenne
 
Actualités

 
 

La Construction européenne

 

Introduction :

Dès la fin de la guerre, l’idée de bâtir l’Europe, et donc d’un rapprochement rapide entre la France et l’Allemagne, est lancée par Wiston Churchill le 19 septembre 1946, en ces termes : "Nous devons écarter notre regard des horreurs du passé, regarder vers l’avenir. Ce n’est, que par la foi de la famille des peuples européens, en un meilleur avenir, et par l’oubli de toutes les folies et les crimes du passé que l’Europe peut-être préservée d’une misère incommensurable et de la catastrophe finale. Je vais vous dire quelque chose qui va vous étonner : Le premier pas vers le rétablissement de la famille des peuples européens doit être une entente entre la France et l’Allemagne" Mais cette idée d’union des états européens a pris date dans l’histoire de l’Europe depuis la nuit des temps. Dès l’Empire romain, une grande partie des teritoires européens furent sous la tutelle de Rome, des frontières des Highlands (Ecosse) aux confins de la Dacie (Roumanie). Un peu plus tard en l’an 800, l’empire de Charlemagne réunifie une partie des états de l’Ouest de l’Europe du Nord de l’Espagne à la Baltique. En 962, sur les ruines de l’Empire de Charlemagne sauf la partie oociidentale (Francie), le Saint-Empire germanique réunie également les états européens de l’Italie à la Baltique. Beaucoup plus tard, un Normand, Castel de Saint-Pierre né à Saint-Pierre-Eglise (50) imagine dans son projet de Paix perpétuelle qu’il publie en 1713, de constituer une union permanente entre tous les états chrétiens. Il envisage une organisation des nations européennes avec une cour de justice européenne, et propose la constitution d’une armée européenne. Le projet fut jugé trop utopiste à l’époque et ne vit pas le jour. Quelques décennies plus tard, mais là il ne s’agit plus d’Europe, la Révolution française créa les départements français. Les conquêtes de l’Empire apporta jusqu’à 134 départements de 1789 à 1814, dessiminés de la Catalogne (4 départements) à l’Allemagne de l’Ouest (9 départements) en passant par le Luxembourg (3 départements) la Belgique (9 départements et les Pays-Bas (6 déppartements) , mais aussi des régions italiennes (14 départements) et illyriennes ( 10 intendances), suisses (3 départements) et grecques (3 départements) !

Premières étapes de la construction européenne, après la seconde guerre mondiale :

1947 : le 3 avril, Création au sein de l’ONU, de la Commission Economique pour l’Europe. 1948 : 1er janvier, la convention d’union douanière, signée entre les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg le 5 septembre 1944, entre en vigueur. Prémisse de la future Europe, le Benelux a vocation à permettre la libre-circulation des personnes, des biens et des services. Création de l’OCDE, organisme chargée de répartir les aides financières du Plan Marshall. Conférence de La Haye(NL) sur l’unité européenne, avec la création du Mouvement européen et du Conseil de l’Europe. 1951 : 18 avril, Signature du traité de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier à Paris, sous l’impulsion de Robert Schumann (ministre des affaires étrangères de la France). 1952 : Signature à Paris par la France, l’Italie, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas du traité instituant la Communauté Européenne de Défense. 1954 : Sous l’impulsion des gaullistes et communistes, l’Assemblée nationale de la France rejette la création de la Communauté Européenne de Défense. 1955 : Adoption du drapeau européen "douze étoiles sur fond azur" comme emblème du Conseil de l’EUROPE.

La Communauté Européenne : 1957 : 23 mars 1957, signature à Rome par la France, l’Italie, l’Allemagne, le Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas du traité constituant la Communauté européenne de l’énergie atomique (EURATOM) et la Communauté économique européenne (CEE) qui doit créer un Marché commun, supprimer les barrières douanières entre les pays membres. Elle doit être régie par plusieurs institutions : la Commission qui veille au respect du traité et tien un rôle d’exécution ; le Conseil des Ministres , l’Assemblée et la Cour de Justice. 1958 : 1er janvier, le traité de Rome entre en vigueur (Marché commun). 1962 : Accord entre les 6 états membres sur l’union douanière et sur la politique agricole commune (PAC). 1963 : Le général De Gaulle (la France) rejette la candidature de la Grande-Bretagne dans la Marché commun. 1967 : Nouveau rejet par la France à l’entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché commun. 1972 : Elargissement de la CEE. L’Irlande, le Danemark, le Royaume-Uni et la Norvège signent le traité d’adhésion à la CEE. 1973 : 1er janvier, L’Irlande, le Royaume-Uni et le Danemark intègrent la CEE ; la Norvège refuse. 1979 : Création SME (système monétaire européen) qui n’est qu’une unité de compte est baptisé "écu". C’est aussi la première élection au suffrage universel du Parlement européen, dont la première Présidente est Simone VEIL. 1981 : La Grèce adhère à la CEE. 1985 : Avec l’adhésion de l’Espagne et le Portugal, la CEE comprend 12 pays. 1985 : Signature des accords de Schengen (Lux), qui prévoient la suppression des contrôles intérieurs. 1987 : 1er janvier l’Acte unique européen (signé en février 1986) rentre en vigueur. Il a pour but de faire accélérer la mise en place du Marché commun ; il prévoit donc, un renforcement des pouvoirs des institutions européennes. 1992 : Signature du traité de Maastricht (NL) sur l’union économique, monétaire et politique entre les états membres. L’Union Européenne remplace le Marché commun. Le traité vise à établir une citoyenneté européenne commune entre tous les habitants, harmoniser la politique étrangère et la sécurité entre les états. Elle prévoit aussi une monnaie commune. La Suisse refuse d’adhérer à l’UE. 1994 : la Norvège refuse d’adhérer à l’UE. 1995 : L’Union européenne passe à 15 membres avec l’adhésion de la Finlande, de l’Autriche et de la Suède. 1997 : 2 octobre, signature du traité d’Amsterdam qui renforce les pouvoirs du Parlement européen. 1998 : La première pièce de l’Euro est frappée, par Dominique Strauss-Kahn, ministre de l’économie. 1999 : L’Euro, adopté par 11 pays, rentre en vigueur sur les marchés financiers. Le traité d’Amsterdam entre en vigueur. 2000 : Signature du traité de Nice qui prévoit une réorganisation des différentes institutions pour anticiper l’élargissement de l’Union européenne. En particulier le pouvoir décisionnel du Conseil de l’Union en redéfinissant le vote à la majorité qualifiée dans divers domaines. 2001 : La Grèce intègre la zone Euro. 2003 : Le traité de Nice entre en vigueur. 2004 : Elargissement de l’Union européenne à 10 nouveaux pays : Chypre, la République Tchèque, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la Slovaquie et la Slovénie. La Constitution européenne est établie. 2005 : La France et les Pays-Bas rejettent la Constitution européenne. 2007 : La Bulgarie et la Roumanie intègre l’Union européenne. La Slovénie adopte l’Euro. Signature du traité de Lisbonne. La Constitution est remaniée, mais sans référendum. 2008 : Chypre et Malte intègrent la zone l’Euro. 2009 : La Slovaquie adopte l’Euro. 2011 : L’Estonie adopte l’Euro. 2012 : Le Prix Nobel est décerné à l’Union européenne. 2013:La Croatie adhère à l’Union européenne. 2015 : La Lettonie adopte l’Euro.

 
 

 
 

 
 
 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter