» Voyages et échanges » Accueil de Zasada, village de Bohême du Nord
 
Voyages et échanges

 
 

Relations Normandie-Europe centrale
Accueil de Zasada, village de Bohême du Nord

 

Du 13 au 20 août, 50 personnes de Zásada, petit village tchèque de Bohême du Nord, ont séjourné dans notre commune du 17 au 23 août. Mardi après l’accueil et la répartition dans les familles, c’était le premier contact en soirée.

JPEGJPEGMercredi 18 : Journée ‘Bessin’ avec visite des huîtres d’Asnelles. Oh ! surprise plus de la moitié du groupe a goûté une huître…

JPEGJPEG Après un pique-nique du côté d’Arromanches et arrêt à Courseulles, nous nous sommes tous retrouvés dans la salle polyvalente vers 19h.
JPEGJPEG La soirée a commencé par l’intronisation dans l’ordre de la terrine de campagne. Merci M. & Mme Raux. L’ANTS a offert son apéritif maison, le ‘Paris-Prague’. La soirée était animée musicalement par un membre de l’ANTS.

JPEGJeudi 19 : Journée ‘Pays d’Auge’ avec visite de la fromagerie Graindorge de JPEGLivarot. Puis, le groupe a pris la route pour rejoindre Honfleur, en longeant la magnifique vallée de la Touques. Honfleur a enchanté nos amis tchèques.

_ En fin d’après-midi, le Conseil municipal et Cyrille Laville, maire, accueillaient la délégation tchèques et les familles d’accueil. Un rendez-vous chaleureux, apprécié par nos amis tchèques qui ont remis des cadeaux, et par la municipalité qui s’est réjouit de voir une si grande convivialité dans le jardin de la mairie

Vendredi 20 : visite, avec l’aide de la Maison de l’Europe, du Conseil Régional et de l’abbaye aux Dames ; après-midi shopping !

JPEGJPEGSamedi 21 : journée dans le bocage normand, accueillis par le CIER à Montchauvet, pour une étude sur les nouvelles énergies , dont les tchèques sont parfaitement avertis. Pique-nique avec les chèvres … très gourmandes, et Teur’goule préparée par la fermière qui nous accueillait dans sa ferme.

JPEGDimanche 22 : journée en familles. Repas, jeux et détente en familles pour les uns ; découverte de la gastronomie ‘moules-frites’ et des côtes de la Manche pour d’autres….

Lundi 23 : départ, avec un arrêt à Paris, avant le retour en bus pour Zásada (environ 18h). Merci beaucoup à Stania pour sa disponibilité et le dur labeur de la traduction, quelquefois très technique tout au long de la semaine

Voici la traduction par Stania, du texte paru dans le journal communal de Zásada, après le retour des participants au voyage en Normandie : « Au pays du camembert, du calvados et des Souvenirs » par Jiri Kozlovsky.

JPEGChaque voyage en France a son charme : ce pays si riche de son histoire, des monuments ,attire également des personnes qui aiment la mer ou la montagne et ceux qui aiment bien manger et boire du bon vin. La région que nous avons découvert cet été est un endroit caractéristique ,néanmoins différent en ce qui concerne la France : la mer est toute proche, mais elle est froide la plupart du temps, même en été. Les montagnes sont très loin et la boisson typique est faite à base de pommes normandes et s’appelle "le cidre". Notre séjour en Normandie, exactement dans la région Calvados nous laisse des souvenirs inoubliables, nous tous les participants du voyage organisé par l’école et la commune de Zásada, avec l’aide amicale de Mme. Jarmila Délépine. Les Français sont des gastronomes, la cuisine française a ses règles et nous allons essayer présenter notre séjour comme une table : prête pour se servir. Dans une bonne famille française le repas commence par une "entrée " ; pour nous la visite du parc à huitres, appréciées par les Français, surtout pendant les fêtes. Comme deuxième entrée nous sommes allés sur les plages de Débarquement, là où sont arrivés les alliés en 1944 pour libérer non seulement la France, mais l’Europe Entière de l’armée Allemande. Au milieu de repas est servi "le plat" : pour nous c’était la beauté et charme des petits ports, surtout celui d’Honfleur avec son atmosphère inoubliable d’une après-midi ensoleillée ; il n’est pas étonnant que les peintres y ont trouvé l’inspiration et que les touristes y viennent si nombreux. JPEGEt maintenant, à quoi goûter ? Au fromage, bien sûr, que l’on déguste avec du pain, une "baguette" ou sans... Nous avons non seulement goûté le véritable camembert, en plus nous avons vu le processus de sa fabrication dans une fromagerie à Livarot.L’odeur des fromages français nous accompagné jusqu’à la sortie du Bus à Zásada. Enfin, nous sommes arrivés au dessert : des gâteaux où des fruits. Ce dessert c’est aussi la convivialité et amitié de la part des familles et le plaisir de savoir que nous pourrons nous revoir. Et nous levons notre verre, donc un verre de cidre, que l’on peut boire à tout moment et qui se boit bien frais , mais qu’il ne faut donner aux enfants, car il y a 5% d’alcool .Nous nous sommes promené dans la belle ville de Caen, nous avons aussi visité une éco-ferme et sur notre chemin de retour, nous avons fait un arrêt à Paris. Au nom de tous les participants, je remercie Mme Monique, les familles de Démouville, Cuverville et Giberville, Mmes Stania, Jarmila et surtout Dasa Markova, principale organisatrice. Alors, au revoir et na shledanou ! N’ayons pas peur d’offrir un peu de notre temps libre à des organisateurs d’un autre échange- non seulement nous pourrions revoir des endroits intéressants mais aussi lier des amitiés avec des personnes intéressantes !

 
 
 

 
 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter