» Présentation » Un Projet Européen à l’école primaire
 
Présentation

 
 

Un Projet Européen à l’école primaire

 

Le Comité de Jumelage et son conseil d’administration tiennent à saluer chaleureusement l’initiative prise par 3 enseignants de l’école primaire « Françoise Giroud » de Démouville en adhérant au projet européen ‘Coménius’. Ce projet regroupe 3 écoles de 3 villes d’Europe : Northam dans le Devon - G-B. Jexheim en Basse Saxe - Allemagne Démouville, Calvados - France Le Programme Coménius est un projet lancé en 2002 qui s’adresse à tous les acteurs de la vie éducative de la maternelle au secondaire. Il vise à promouvoir la coopération, dans le cadre européen, entre les établissements, les élèves, les enseignants et à développer l’ouverture d’esprit et la tolérance. La plaque européenne identifiant ce projet a été dévoilé le 26 novembre dernier, en présence de Cyrille Laville, maire, des enseignants et des enfants.

Connaissez-vous Coménius ?

Coménius, avant d’être le nom d’un projet européen, était un grand érudit et pédagogue d’origine tchèque. Voici quelques lignes pour le présenter brièvement (extraits du bulletin N°28 de l’ANTS).

De son vrai nom Jan Amos Komensky 1592-1670, c’est un érudit de Bohême, que Michelet considérait comme le ‘Galilée de l’Education’. Longtemps inconnu en France, il est plus célèbre ailleurs comme en Amérique ou au Japon. Sa pensée s’enracine dans un mouvement de contestation de l’autorité papale et du christianisme romain ; il a contribué à l’éveil de la conscience tchèque et a considérablement développé l’école et la culture en Bohême, et même au-delà. Coménius continua l’œuvre des Frères de Bohême, œuvre à bien des égards novatrice et même subversive, qui explique que jusqu’en 1656, il mène à travers l’Europe une existence traquée par la guerre ( de 30 ans), par la haine politique et religieuse. Coménius est l’auteur de livres à usage scolaire dont "le monde sensible illustré" où l’image joue un rôle essentiel, réédité jusqu’au 19e siècle. Il a aussi écrit un livre sur l’apprentissage des langues "Porte ouverte sur les langues" très utilisé en Allemagne. Piaget, le considérait comme le précurseur de la psychologie génétique, reliant minutieusement chaque étape de la maturation psychique-cognitive et affective, a un degré déterminé de connaissance. Il est résolument hostile à toute pédagogie de la contrainte qui s’appuierait sur la crainte au lieu de susciter l’envie de s’instruire. D’ailleurs même si Freinet ne s’en réclame pas explicitement, de nombreux points communs existent entre les deux pédagogues : même combat contre « l’éducation gavage », même intérêt pour les méthodes dites actives...

 
 

 
 

 
 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter